Accueil > Actualité > Vie du réseau > Retour sur la formation "Construction et diffusion d’une culture commune de (...)
 

Dans la même rubrique...
• Rencontre annuelle du FAPE EDF spéciale IAE les 25 et 26 septembre à Lyon
• 80ème congrès Hlm de l’Union sociale pour l’habitat - 24 - 26 septembre 2019
• EMILE : Engagés pour la Mobilité et L’Insertion
• Remise du rapport sur le "Pacte d’ambition pour l’Insertion par l’Activité Economique - Permettre à chacun de trouver sa place" - 10 septembre 2019
• Appel d’offre pour l’infogérance de CHANTIER école
• Interviews et portraits par l’Onde Porteuse lors des 2èmes Assises Nationales
• 2èmes Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes - Programme Définitif
• Les Assises Régionales des Entreprises Sociales Apprenantes
• Hommage à André RENE-CORAIL - administrateur national de CHANTIER école
• Assemblée Générale Ordinaire de CHANTIER école - 14 Juin 2019
• PACTE AMBITION IAE - CONTRIBUTIONS DU RÉSEAU DES ENTREPRISES SOCIALES APPRENANTES
• CHANTIER école recrute son/sa Responsable Professionnalisation et Valorisation des Compétences

  Retour sur la formation "Construction et diffusion d’une culture commune de l’engagement sociétal"

Les 9 et 10 octobre derniers, CHANTIER école a mis en place une formation de 2 jours visant la construction d’une culture commune de l’engagement sociétal au sein des entreprises sociales apprenantes, à destination de ses administrateurs et des permanents de ses associations régionales.

Animés par Marc HATZFELD et Samuel AUBIN, les 30 participants à cette formation ont assisté à 4 ateliers thématiques.

La conclusion de ces différents débats et échanges a permis de franchir une énième étape dans la construction de notre nouvelle charte, qui doit être dévoilée e octobre prochain à Lille, pour les 20 ans de notre réseau.
Chaque atelier a fait l’objet d’un compte-rendu, dont les grandes lignes sont les suivantes :

Atelier 1 : la solidarité

L’atelier sur la solidarité a mis en valeur les différentes formes de solidarité que nous pouvons observer : la solidarité entre salariés, entre structures, des collectivités ou PME auprès des structures de l’insertion, des salariés permanents envers les stagiaires, mais cette solidarité n’est pas toujours égale et peut aussi passer par le
soutien à un engagement auquel on n’adhère pas réellement. Notre réseau est dans cette solidarité car nous avons un projet collectif fort, mais l’échange et la mutualisation entre les structures sont indispensables !!!

Atelier 2 : le travail créatif

La valorisation du travail de chacun est une volonté forte du réseau. En dynamisant le support de travail et en créant le transfert de compétences le salarié se sent valorisé, reconnu et responsabilisé. Cette valorisation l’encourage à être plus volontaire et à prendre plus de responsabilités.

Atelier 3 : la démocratie collaborative

La démocratie collaborative doit passer par une organisation
apprenante afin d’expliquer et de faire de la pédagogie sur la complexité de la structure et de son environnement. La démocratie collaborative demande une véritable confiance entre salariés et membres du conseil d’administration. Le statut associatif rend la
démocratie collaborative compliquée de par le mode de gouvernance. Comment appréhender ce changement ?

Atelier 4 : l’ancrage territorial

Afin d’être reconnus sur les territoires il faut une réelle présence physique des acteurs. L’investissement immobilier rassure les partenaires régionaux car cela implique un gage de durabilité. La mutualisation entre acteurs locaux a un rôle majeur car elle permet de mieux s’implanter et d’avoir plus de poids localement.

Quel est le rôle politique de notre réseau sur les territoires ? Et qui sont les acteurs légitimes ?

Partager :