Accueil du site > Actualités > Partenariats > INRS-CHANTIER école : un partenariat soudé
 

Dans la même rubrique...
• Ouverture de la campagne d’appel à projet 2017 du programme P’INS, du 15 mai au 23 juin
• Lancement de la 2ème campagne d’appel à projet de l’Accélérateur d Innovation Sociale
• Appel à candidatures - Journée des Initiatives Territoriales - DGEFP
• Chantiers d’insertion avec la SNCF : un retour gagnant vers l’emploi
• Etude "Être dirigeant de SIAE" - répondez au questionnaire en ligne !
• Séminaire 10ème anniversaire du partenariat CHANTIER école- INRS
• Formation pour devenir Conseiller Mobilité Insertion
• CHANTIER école au 77ème Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat (USH)
• INRS-CHANTIER école : un partenariat soudé
• Partenariat avec l’INRS : fierté et continuité
• Retour sur l’enquête "Les coopérations entre l’Insertion par l’Activité Économique et le handicap"
• Accord-cadre national Pôle emploi, DGEFP et IAE

  INRS-CHANTIER école : un partenariat soudé

La principale mission de l’INRS est de développer et promouvoir une culture de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (ATMP), en s’appuyant sur quatre modes d’actions : études et recherches, assistance, formation et information. A ce titre, l’INRS accompagne depuis 10 ans CHANTIER école dans la mise en oeuvre d’une véritable politique de Santé et Sécurité au Travail. Ce partenariat vise à réduire la fréquence et la gravité des accidents du travail et des maladies professionnelles qui peuvent toucher les salariés polyvalents ainsi que leurs encadrants.

Pour l’INRS, il est essentiel que les actions mises en place permettent à chacun de devenir acteur de la prévention des risques professionnels (du dirigeant au salarié en insertion). C’est pourquoi, dans le cadre de la convention qui nous lie à CHANTIER école, nous sommes attachés à ce que le développement de la culture de prévention s’appuie sur une offre de formation visant à doter le réseau et ses membres des compétences internes (risques professionnels et notamment ceux liés à l’activité physique, Sauvetage Secourisme du Travail) mais aussi la professionnalisation des équipes (module santé et sécurité du travail du CQP salarié polyvalent) et enfin la proposition d’outils d’aide à l’évaluation des risques.

Olivier Macaire , chargé de projet enseignement professionnel département formation - Pôle DGE, INRS

Partager :