Accueil du site > Actualités > Réglementation/Financements > Abondement de 19,5 millions d’euros de l’enveloppe IAE
 

Dans la même rubrique...
• Un socle européen des droits sociaux pour promouvoir une Europe sociale
• FSE 2018 - Interpellation commune des réseaux
• CCN ACI - Evolution des garanties du régime mutualisé de prévoyance
• Projet de Loi de Finances 2018 : l’enveloppe IAE confortée
• Ordonnance pour renforcer le dialogue social : synthèse des mesures
• Branche des ACI - La représentativité arrêtée
• Pétition "Non Monsieur Macron, les contrats aidés ne sont pas inutiles"
• Alerte sur l’avenir des contrats aidés au sein des Entreprises Sociales Apprenantes
• Complémentaire santé - nouvel avenant à la convention des ACI
• Mise en conformité des ACI avec la réglementation sur la carte professionnelle BTP : la position du SyNESI
• Extension de l’accord-cadre de la branche des ACI, du 19 novembre 2015 relatif à l’aménagement du temps de travail
• Enveloppes financières régionales IAE – Instruction du 16 mars 2017

  Abondement de 19,5 millions d’euros de l’enveloppe IAE

La circulaire relative à la programmation et au pilotage des contrats uniques d’insertion et emplois d’avenir au premier semestre 2017 confirme l’abondement de 19,5 millions d’euros de l’enveloppe IAE en 2017, et marque un enjeu de rééquilibrage territorial.

Ainsi la circulaire précise :

“Afin de permettre le développement du secteur de l’insertion par l’activité économique, l’enveloppe de programmation de l’IAE, qui sera répartie prochainement, sera abondée de façon exceptionnelle à hauteur de 19,5 millions d’euros. Ces crédits supplémentaires permettront, d’une part de mieux répondre aux besoins du secteur de l’IAE là où ce secteur est peu présent, notamment dans les outre-mer, d’autre part de soutenir des projets innovants afin de faciliter, notamment, l’insertion professionnelle des personnes réfugiées et de la protection subsidiaire, conformément à la circulaire du 21 décembre 2016 relative à l’insertion professionnelle des bénéficiaires d’une protection internationale. Des opérations de fongibilité au profit des structures de l’insertion par l’activité économique ne pourront donc pas être mises en oeuvre dans le cadre de cette circulaire.”

Afin de pouvoir consommer ce financement supplémentaire au bénéfice des personnes les plus éloignées de l’emploi, des projets de développement et de création d’activités via les dispositifs IAE sont attendus par les CDIAE.

PDF - 6.8 Mo
Circulaire relative à la programmation et au pilotage des contrats uniques d’insertion et emplois d’avenir au premier semestre 2017

Partager :