Accueil > Actualité > Corona Virus - les informations essentielles > COVID 19 - Déplacements professionnels : Justificatifs et mode (...)
 

Dans la même rubrique...
• COVID 19 Précisions et questions/réponses sur le dispositif exceptionnel d’activité partielle
• COVID 19 - Activité partielle, un simulateur de salaire disponible
• COVID 19 - Trois ordonnances et le décret activité partielle sont parus
• COVID19 - Documents et ressources utiles
• COVID 19- Le guide du ministère concernant le dispositif exceptionnel d’activité partielle
• COVID 19 - Mise à jour du questions/réponses spécifique à l’IAE 24 Mars
• COVID 19 - Publication par la DGEFP du questions/réponses spécifique à l’IAE
• COVID 19 - Déplacements professionnels : Justificatifs et mode d’emploi
• COVID 19 - Le Synesi publie deux articles précisant les modalités d’activité partielle pour les ACI

  COVID 19 - Déplacements professionnels : Justificatifs et mode d’emploi

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Des dérogations sont possibles dans le cas de " déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés"

Pour cela : le salarié doit obligatoirement être en possession de l’attestation justificative de déplacement professionnelle délivrée par son employeur. Le modèle est disponible ICI

Il est précisé que :
Ce document, établi par l’employeur, est suffisant pour justifier les déplacements professionnels d’un salarié, qu’il s’agisse :
- du trajet habituel entre le domicile et le lieu de travail du salarié ou des déplacements entre les différents lieux de travail lorsque la nature de ses fonctions l’exige ;
- des déplacements de nature professionnelle qui ne peuvent pas être différés, à la demande de l’employeur.

Il n’est donc pas nécessaire que le salarié se munisse, en plus de ce justificatif, de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Points de vigilance :
- L’employeur doit impérativement indiquer tous les lieux d’exercice de l’activité du salarié, sauf si la nature même de cette activité, qui doit être scrupuleusement renseignée, ne permet pas de les connaître à l’avance (par exemple : livraisons, interventions sur appel, etc.).

- La durée de validité de ce justificatif est déterminée par l’employeur. Il n’est donc pas nécessaire de le renouveler chaque jour. Cette durée doit tenir compte de l’organisation du travail mise en place par l’employeur (rotations de personnel par exemple) ainsi que des périodes de congé ou de repos.

Partager :