Accueil du site > Actualités > En région > Le Conseil Régional PACA met un terme à sa politique volontariste de soutien (...)
 

Dans la même rubrique...
• Faire sa B.A c’est à la portée de tous et ça rend heureux celui qui la fait et celui qui la reçoit !
• Du renouvellement dans l’équipe CHANTIER école Auvergne-Rhône-Alpes
• Bretagne : CHANTIER école et la Fédération des Entreprises d’Insertion collaborent pour répondre aux besoins des SIAE
•  L’association ETUDES et CHANTIERS Bretagne Pays de la Loire recrute !
• Ile-de-France - Solicycle lauréat du Prix French Mobility
• SNCF poursuit son engagement citoyen auprès des chantiers d’insertion en Nouvelle Aquitaine
• Revue de presse - Acta Vista à l’honneur sur Europe 1 !
• Communiqué presse - mobilisation suite au désengagement du Conseil Régional PACA
• PACA - La Banaste de Marianne sur Provence Azur TV
• Auvergne Rhône Alpes – Accompagner la professionnalisation du binôme encadrant technique et accompagnateur socioprofessionnel
• Ile-de-France : 15 ans de formation pour les encadrants techniques
• Le Conseil Régional PACA met un terme à sa politique volontariste de soutien des ACI : des élus montent au créneau

  Le Conseil Régional PACA met un terme à sa politique volontariste de soutien des ACI : des élus montent au créneau

Le Conseil Régional de Provence Alpes Côte d’Azur est un partenaire financier incontournable des Ateliers Chantiers d’Insertion. Depuis plus de 20 ans, la collectivité mène une politique de soutien volontariste qui permet aux structures d’accomplir leurs missions d’insertion socio-professionnelle dans de bonnes conditions. Pour preuve, les ACI en PACA atteignent 47,5% de sorties dites « dynamiques » qui comprennent des sorties en CDD, CDI, des formations, des créations d’entreprises etc. (chiffres France : 42,6%).

Depuis 2016 pourtant, la collectivité recule. Les subventions, qui représentent entre 5 et 10% du montant des charges des structures, ont connu une baisse drastique en 2017 : le budget régional initial de 7 millions d’euros a été fortement revu à la baisse, privant un nombre important de structures d’un soutien essentiel à leur survie.

CHANTIER école Provence Alpes Côte d’Azur a alerté le Cabinet du Président ainsi que la Direction dont dépend cette politique publique régionale. Toutefois, lors de la présentation du budget 2018 le Président du Conseil régional a annoncé : "C’est aux Conseils départementaux de financer le fonctionnement des chantiers d’insertion [...] Nous procédons à un désengagement progressif d’ici à l’année prochaine".

Cette officialisation du désengagement de la collectivité a été un véritable coup de massue pour les ACI qui ont continué, en ce début d’année, d’interpeler leurs élus locaux.

Convaincus de la qualité et l’efficacité du travail menée par les ACI de leur territoire, les élus ont souvent répondu présents lors des sollicitations des structures.

Courriers, échanges, articles : tous les leviers ont été actionnés pour que le Président du Conseil Régional PACA prenne conscience que la fin de cette politique régionale mettait en péril des structures qui, aujourd’hui en PACA, emploient, chaque année, plus de 4 200 salariés en insertion et salarient plus de 900 personnels de direction, d’encadrement, d’accompagnement.

Parmi les élus qui sont montés au créneau, Marc Vuillemot, Maire de La Seyne-sur-Mer (Var), lance l’appel suivant aux élus régionaux sur son blog : « Daignez tendre l’oreille à ma supplique : agissez pour faire revenir M. Muselier sur ce choix gravement inquiétant ! Ne pas y parvenir ou, pire, ne rien tenter, serait terrible pour des milliers de Provençaux que l’institution républicaine régionale n’a pas le droit de laisser au bord du chemin de notre redynamisation économique territoriale. »

Pour lire l’article c’est ici : http://www.marcvuillemot.com/2018/0...

Partager :