Accueil du site > Actualités > Vie du réseau > A la rencontre des administrateurs : Roland Rosillette
 

Dans la même rubrique...
• CHANTIER école recrute son/sa Chargé.e de mission Communication en alternance
• Présentation de l’association PASSERELLE, nouvelle adhérente de CHANTIER école
• Le lancement d’une Conciergerie Solidaire
• La nouvelle gouvernance de CHANTIER école
• A vos Agendas ! Les 1ères Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes
• CHANTIER école Auvergne Rhône-Alpes recrute un.e chargé.e de mission
• ELAN CES recrute un.e ou plusieurs Encadrant.e.s Technique.s
• CHANTIER école Île-de-France recrute un.e chargé.e de développement de projets de formation
• CHANTIER école recrute son/sa Chargé-e de mission Plaidoyer et Communication
• A la rencontre des administrateurs : Sylvie Le Bourhis
• A la rencontre des administrateurs : Roland Rosillette
• A la rencontre des administrateurs : Jacqueline Bedez-Stouvenel

  A la rencontre des administrateurs : Roland Rosillette

Questions à Roland Rosillette, administrateur national de CHANTIER école et représentant de l’association régionale CHANTIER école Martinique. Il est président de l’association Hommes & Territoire située à Vauclin (97). Il est également président de l’Union Régionale des SIAE de Martinique située à Saint-Joseph.

  • Comment avez-vous rejoint le secteur de l’IAE et pourquoi ?

C’est en 2012, que j’ai été la première fois en relation avec l’IAE. À l’époque, j’étais président d’une ONG et j’ai été approché par des amis qui dirigeaient plusieurs associations. Ces dernières étaient en grandes difficultés. Après analyse de la situation, j’ai naturellement porté mon concours au redressement des structures. De ce fait, Je me suis retrouvé très rapidement à la tête de deux des structures. Et depuis j’en dirige une.

Les raisons qui ont faites que j’ai rejoint l’IAE sont multiples. Tout d’abord, je me suis vite rendu compte qu’au regard de la situation économique de la Martinique, l’IAE dans sa globalité était une vraie réponse aux problèmes que rencontres beaucoup de personnes pour retrouver le chemin de l’emploi. Mais aussi, qu’elle permettait d’explorer des secteurs en tension afin de développer de l’activité sur le territoire avec un fort impact sur la création d’emplois.

  • Pourquoi avoir décidé de rejoindre le Conseil d’Administration national, notamment en tant que représentant régional ?

Je crois qu’il est important de comprendre les logiques nationales à l’œuvre dans le champ de l’insertion et d’y porter une contribution au regard des différences entre les territoires et les pratiques. C’est un enrichissement personnel et collectif au service des politiques de l’emploi.

Ma qualité de représentant régional, c’est tout simplement dans la continuité d’un travail collaboratif entre les acteurs de l’IAE de la Martinique et de la Guadeloupe.

  • Quels sont vos sujets de prédilection ?

Les sujets de prédilections sont nombreux parce que les préoccupations des acteurs de l’IAE ne manquent pas. On peut indiquer les questions de financements, de mutations des publics, de la pérennisation des structures, de l’élargissement des supports d’activités, …. Autant de sujets qui interrogent le nouveau modèle économique de nos structures.

  • C’est quoi une Entreprise Sociale Apprenante au quotidien pour vous ?

C’est une entreprise qui modélise les savoirs en support de développement économique et de construction humaine.

Partager :