Accueil du site > En région > Paroles d’acteurs > Un chantier-école d’envergure en Guadeloupe, l’association Verte Vallée relève (...)
 

Dans la même rubrique...
• La Plume d’Aquacaux
• Atout Linge fête ses 20 ans
• Le CQP, étape cruciale dans le parcours ambitieux d’un immigré
• IDVETS’ un précurseur en Haute Normandie
• La SNCF acteur de l’insertion en Midi-Pyrénées
• Les salariés polyvalents se mettent en scène pour les 7èmes
• Un chantier-école d’envergure en Guadeloupe, l’association Verte Vallée relève le défi !
• En chantier de vous rencontrer !
• Un chantier international à Madagascar...
• Nouvelles filières de valorisation des déchets, nouveaux emplois !
• Villages Accueillants et CRESCENDO mettent en place une « Couveuse agricole » en Midi-Pyrénées
• Pédagogia Vendée

  Un chantier-école d’envergure en Guadeloupe, l’association Verte Vallée relève le défi !

L’association Verte Vallée a été créée en 1994 par des hommes et des femmes qui souhaitaient protéger la vallée de Grande-Rivière et le patrimoine culturel et naturel de la commune : Vieux-habitants.

L’objectif de Verte Vallée est de permettre l’insertion, ou la réinsertion, de salariés en difficulté grâce à l’apprentissage et à la formation aux métiers de la restauration ou de la reconstruction de bâtiments ou infrastructures de l’île de la Guadeloupe. En permettant d’avoir une main d’oeuvre locale qualifiée sur des métiers et des méthodes souvent disparues, Verte Vallée participe au développement de l’économie locale de l’île.

En 1997, l’association se voit confier la gestion et l’exploitation de l’habitation caféière de Grivelière (l’habitation était le nom donné à tout domaine qui vivait en autarcie et autonomie complète), site classé parmi les Monuments Historiques de France en 1987.

Afin de reconstruire ce site dont les principaux besoins en métiers sont la taille de pierres, la menuiserie ancienne, l’ébénisterie et la maçonnerie des bâtis anciens, le comité de pilotage, constitué des services étatiques et des partenaires concernés, a approuvé la mise en place d’un chantier-école qui a débuté en décembre 2010.

Pour ce chantier, quatre formateurs et une quarantaine de salariés en insertion ont été recrutés par la Plateforme d’Insertion et de Professionnalisation et d’Intégration dans l’Emploi (P.I.P.I.E) de Verte Vallée, en collaboration avec Pôle emploi et l’entreprise de formation Fore.

Le site classé doit être reconstruit, ou restauré, tel qu’il était au début du XXe siècle. Ainsi, les six cases des travailleurs (petite habitation légère en bois) seront reconstruites avec des méthodes anciennes et les chemins en pierre volcaniques seront restaurés afin de permettre aux visiteurs de découvrir ce site de presque 90 hectares. Ce chantier est réalisé, pour plus de 50% de l’ouvrage, à la force des bras des salariés.

Les salariés formés à des métiers rares et locaux, pourront ainsi reprendre confiance et se réinsérer professionnellement et socialement. Afin d’aider et d’accompagner la démarche d’insertion des salariés, Verte Vallée a mis en place, en 2010, sa Plateforme d’Insertion et de Professionnalisation et d’Intégration dans l’Emploi (P.I.P.I.E) qui recrute des ouvriers pour ses différents chantiers d’insertion. Pour permettre l’apprentissage des bases, Verte Vallée travaille avec V.V.Formation, structure de l’association qui forme les salariés.

Contact :
L’équipe de communication de l’ Association Verte vallée - 05 90 98 63 06.

Partager :